Xyorion

Vous gardiens, venez découvrir les mondes !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hotaru, le calme AVEC la tmpête!

Aller en bas 
AuteurMessage
Hotaru.S

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 24
Localisation : Perchée sur un toit.

Passe
Apprenti Gardien(ne) ou Gardien(ne) à 100% ?: Apprenti Gardienne!
Pouvoirs :: Elementaliste-Fait apparaitre des armes blanches et peut les lancer dans toutes les directions-lit les émotions des gens qui l'entourent.
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Hotaru, le calme AVEC la tmpête!   Sam 19 Déc - 13:32

Votre perso:

Nom: Storm
Prénom: Hotaru
Surnom: Luciole, Lulu

Âge: 15 ans en âge humain

Pouvoirs?: (7 maxi, v'nez pas dire qu'on ne vous donne pas le choix!)

-Elémentaliste
-Peut faire apparaître des lames ( cutters, épée, dagues, poignards) et ne s'en prive d'ailleurs pas
-Capacité à faire léviter des objets (pas plus de 5 à la fois et encore, des petits du style de ses fameuses lame qu'elle aime bien envoyer à tord et à travers...)
-Lit les émotions des gens qui l'entourent





Monde d'origine:


Imaginez un monde qui serait recouvert d'eau et de végétation. Des cités arachnéennes perchées dans les arbres où au dessus des lacs, sur pilotis. Un rêve tout droit sorti de l'imagination d'un architecte complètement cinglé sous influence de stupéfiants? Non, vous êtes simplement entrés dans le monde de Kitai. Il n'y a pas vraiment de dirigeant mais plutôt des représentant de toutes les grandes familles qui tiennent conseil chaque mois pour régler les différents problèmes, conflits de voisinage etc...
On peut dire que les habitants sont plutôt pacifistes et entrent rarement en guerre avec les contrées voisines. Ce sont principalement des elfes et des humains. Pour finir, quelques rares magiciens et anges qui sont en quelque sorte les défenseurs. Lors des conflits ils interviennent et rétablissent un semblant d'ordre. Ils sont très peu nombreux mais se servent de leurs pouvoirs avec sagesse.
Guimauve me direz vous? Non. Juste un monde en paix, prospère et toujours prêt à aider ses alliés. Leurs relations diplomatique avec les deux/trois pays voisins sont au beau fixe et personne ne vient s'en plaindre. Voilà ce qu'on peut dire en 'bref' sur le monde d'origine de Hotaru. Mais n'es-ce pas une seule des faces? Que se passerait il si l'on passait de l'autre côté de cette vitrine de rêve?...

Description physique: Hotaru est une ange avec une ascendance eflique. Ce qui explique les oreilles pointues et la paire d'aile. Elle n'est pas vraiment ordinaire et à la vue de ses cheveux bleus, on ne dira pas le contraire. C'est n'est pas une beauté commune mais elle a un charme très particulier. Son visage fin est servi par deux yeux violets profonds. C'est leur couleur naturelle, comme pour ses cheveux qu'elle laisse pousser au gré de ses envie, rechignant à les couper et laissant généralement une mèche folle sur le dessus de son crâne. Hotaru aime bien les chapeaux en tout genre, les casquettes et les bérets, n'importe quoi qui recouvre sa tête, généralement, elle en choisit des un peu déjantés. D'habitude, son choix se porte sur une casquette blanche à visière très fine, presque invisible, ornée d'une bande de carreaux noirs et blancs sur le coté droit. Quand à son style vestimentaire, il est un peu à son image: singulier, coloré et plutôt provocateur. Pour tout dire, il est très variable, changeant de jours en jours. Chemises, tee shirts, tops, bustiers, chemisiers, jeans, shorts, jupes, robes, escarpins, bottes, bottines, baskets, sandales, et parfois même des tongs! Pour les coloris lesdits vêtements, ça peut aller en passant par toutes les teintes de l'arc-en-ciel, excepté peut être le rose-barbie. Le tout mixé au hasard qu'ils lui passent sous la main en sortant de son armoire mais étrangement, sans jamais aucune fautes de gouts! Malgré tout, sa tenue favorite reste la suivante: il s'agit d'une robe bleue nuit assez décolletée surmontant une plus longue, plus fine aussi, blanche avec un jupon à volants très froufroutants. Enfin, des bottines à petits talons, blanches à lacets noirs. Jamais de bijoux ni d'accessoires, à part ses fameux chapeaux qui peuvent aussi varier dans toutes les teintes et motifs possibles et imaginables.

Signe particulier?: Deux ailes d'anges. Une blanche d'ange, une noire de démon. La couleur inhabituelle de ses yeux et de ses cheveux (respectivement violets et bleus), ses oreilles d'elfe. A sur elle pas mal de lame en tout genre qu'elle fait apparaître, disparaître et réapparaitre à loisir, dans les moments d'ennui etc.

Description morale: Ne vous fiez ni à son apparence, ni a ses ailes d'anges. Hotaru est une chipie de la pire espèce. Pas méchante mais simplement extrêmement espiègle et farceuse. Sa conception de la vie et que tout aille comme tout doit aller du moment qu'on la laisse faire sa vie sans l'ennuyer ni entraver sa route. Obstinée et prête à tout pour atteindre ses objectifs, elle n'a dans ses cas là plus rien de sa gentillesse exaspérante habituelle et devient une vraie furie capable de toutes les bassesses possibles. Avant de noircir le tableau parlons justement de son caractère habituel. C'est quelqu'un de souriant qui peut se plier en quatre pour aider ceux qui sont dans le besoin. Ceux qu'elle aime bien s'entend. Encore selon un de ses principes il y a «Les Cons, les Aliens et les Autres» Les cons, dieu sait qu'il y en a une pléthore. Si si, Hotaru croit aux extraterrestre donc partons du principe qu'il y en a quelques uns infiltrés. Les autres, de son point de vue sont beaucoup plus rare. Ce sont les personnes qu'elle apprécie et qui ont des valeurs similaires aux siennes. Les Autres donc, sont cette petite catégorie de personnes pour qui elle donnerait jusqu'à sa vie. Après, les Aliens, ça dépend. Les Cons en revanche seront persécutés jusqu'à ce qu'ils rendent les armes et se soumettent à son avis.

Voilà son principal défaut: Hotaru est rongée d'ambition et n'a pas de remords à «marcher sur les pieds» des gens pour y parvenir...Tous les moyens sont bons pour continuer de mener sa vie comme elle l'entends. Vous l'aurez compris, son obstination n'a pas de limites. Hotaru aime beaucoup observer les gens. Au début par exemple en voyant quelqu'un pour la première fois, elle fera montre d'une gentillesse sans bornes. Après suivant les réactions de ses interlocuteurs, ça pourra changer du tout au tout. Si ils se révèlent être des Cons, alors pauvre d'eux, ils auront la vie dure! Dans le cas contraire, ce sera une alliée de choix qui sera toujours là quand on en aura besoin, serviable et généreuse. Par contre, en poursuivant son raisonnement, on peut sans difficulté la cataloguer chez les Fous. Fous à lier même. Si Hotaru peut se montrer très mature, tenir des discutions censées dans tous les domaines à peut près, se montrer -à peut près- responsable et digne de confiance, ça peut être l'exact opposé. Ses manières de montrer sa désapprobation peuvent aller de la bouderie puérile et stupide au lancer de couteau violent et meurtrier en passant par la liste complète et détailler de tout ce qui ne lui plait pas chez vous. Notre chère Luciole est versatile et peut rapidement changer. Plus imprévisible qu'une tornade. Tout aussi dévastatrice par contre. Si son coté tire au flan l'amène à souvent se cacher dans des endroits improbables pour échapper aux corvées et piquer un roupillon, quand elle est de bonne humeur, c'est une vraie pile électrique qui saute en tout sens et fait des bêtises comme n'importe quelle gamine de 6/7 ans. Hotaru à la langue bien pendue et sait être ua courant d'à peut près tout ce qui se passe. Sa facilité à se lier avec les gens lui permet d'établir un réseau pour avoir les dernières infos en direct-live. Elle a une excellente mémoire mais se comporte trop souvent comme un ordinateur: quand la mémoire est pleine, il faut faire le tri et vider les programmes inutiles sinon, elle perd pied, pète les plombs et se met à gueuler à tout va. Insupportable...A croire que pour exprimer son insatisfaction, elle ne sait que crier et insulter. Faux! Hotaru crie en toute circonstance, pour montrer sa joie, son étonnement où encore pour rien! Dans la série des réaction surprenantes et enfantines on a par exemple sa manie de sauter au cou des gens -au risque de les faire tomber- où celle de trouver des endroits incongrus pour dormir. Il n'est pas rare de la voire en haut d'un arbre où perchée autre part, endormie dans une armoire où, les jours de flemme vraiment trop intense pour bouger, endormie à même le sol.
Bruyante, imprévisible, puérile! Et s'il n'y avait que ça! Hotaru est extrêmement maladroite et déclenche souvent des catastrophes d'un rien. Heureusement qu'elle contrôle relativement bien ses pouvoir et que sa maladresse ne touche pas ce domaine là, sinon je vous laisse imaginer le désastre...
Unique en son genre (et ce n'est pas plus mal, me direz vous x]), elle réagit souvent à l'opposé de la masse et aime se distinguer, que ce soit par sa gentillesse, ses actes irréfléchis où sa sale habitude de balancer des couteaux. A croire que son nom était prédestiné. Une vraie boule d'énergie pure et dévastatrice qui saute dans tous les coins et ne s'arrête pas une minute. Sauf pour dormir s'entend...Une de ses qualités est de savoir réparer à peut près n'importe quoi au moindre coup d'œil. Sans garantie que ça marche comme avant...Si vous lui demandez de redresser une baleine de parapluie tordue, ne venez pas vous plaindre que votre pépin a été modifié en lance fusée avec radar intégré...N'importe quoi peut devenir n'importe quoi d'autre entre ses mains et inversement! Hotaru aura toujours ce petit air pour se tirer du pétrin et recommencer à faire des bêtises. Un ange bien singulier qui trouvera le moyen de bailler au corneille alors que tout le monde s'active où de faire le pitre quand il ne faut pas, de poser des questions stupides et déplacées. Une vraie calamité, insupportable, bruyante, déjantée, parfois violente mais adorable
Aime, Aime pas: Il y aurait de quoi écrire tout un roman sur ce qu'elle aime, n'aime pas, aime bien déteste etc. Je vais donc essayer d'être brève. Hotaru aime dormir, sauter partout, sourire à tout bout de champs, lancer des couteaux, courir à tout allure (à plein gaz il est impossible de la rattraper), faire des bêtises et désobéir, les endroits étranges et haut perchés, la musique. Elle n'aime pas qu'on la réveille (et ce pour quelques raison que ce soit), être enfermée trop longtemps, qu'on l'empêche de faire ce qu'elle veut, les Cons et certains Aliens.

Histoire:


Très chère Yhae. Je sais que tu dois me haïr et cette idée me ronge. Je t'avais promis de t'envoyer de mes nouvelles dans le mot que je t'ai laissé. Je n'ai pas pu le faire. D'ailleurs, il se peut que ce courrier ne te parvienne jamais. Je l'envoie aussi pour apaiser ma conscience. Ne me crois pas hypocrite, enfin, je veux dire...tu comprendras tout. Je ne peux pas tout te raconter car cela te mettrait en danger. Cela vous mettrait tous en danger. Saches qu'il ne s'est pas passé un jour sans que mon esprit ne soit habité par le souvenir de vos visages, de vos voix. De tout ce que nous avons vécu ensembles. Néanmoins, ma place est ici et tu sauras bientôt pourquoi je suis partie. Enfin, un des raisons pour lesquelles je suis partie.

Tu te souviens de notre enfance? Avec Snake, La Louve, Blade ainsi que le Dragon nous étions orphelins. Je m'en souviens car je n'ai paradoxalement, aucun souvenirs de mes parents. Mais ça, tu le sais ne-ce pas? Tu étais aussi dans mon cas. Nos prénoms d'avant ont peu d'importance car ils ne sont plus rien pour nous. Nous sommes ces pseudonymes, ces surnoms. Et je ne veux plus jamais que l'on prononce devant moi ce nom qu'ils m'ont donné. Ils m'ont abandonnée et pour cela, je ne veux rien conserver d'eux. Mais, cette histoire ne t'es pas inconnue. Pardonnes moi, je radote un peu...Nos rêves étaient comme des oiseaux aux couleurs de l'arc en ciel, ils attendaient juste qu'on leur ouvre la porte de leur cage pour se réaliser. Le mien est plus proche que jamais et j'espère que les votre aussi...

Je vais te raconter notre histoire, en y ajoutant quelques détails que tu ignorais. Celà me permettra aussi de ne jamais l'oublier.

Notre cité était une des plus resplendissantes de ce monde et nous, étions libre d'aller et de venir sur les passerelles, de jouer, de rire, sans que personne ne vienne nous dire ce que nous devions où pas faire. 'Aucune contrainte, aucunes entraves', c'était notre devise. La plus part de nos amis avaient encore leurs parents mais pour une raison où une autre, ils s'étaient brouillés avec eux, ne désiraient ni les voir ni leur parler. Je me souviens de tes oreilles d'elfe. Ne me demande pas pourquoi j'ai ce détail, c'est idiot, je sais. Toujours est il que certains ne t'aimaient pas beaucoup à cause de cela. L'image idyllique d'un monde égal et sans aucuns laissés pour compte était une illusion. Même si dans beaucoup de lieux ce n'était pas le cas, dans d'autres comme celui où nous vivions se retrouvait nécrosé. Je n'exagère pas. Un noyau dur de fous extrémistes qui jamais n'auraient pensé accepter la présence des anges, elfes et autres magiciens sans leur être supérieurs. Ils voulaient nous asservir pour la seule raison que nous étions différent. L'autre raison était l'étendue de nos pouvoirs. Ils voulaient se les approprier. Tu le sais, je n'étais pas très douée en magie et je faisais plus de mal que de bien avec mes incantations et mes invocations. Néanmoins, avec le temps, je m'améliorais. D'autres que moi dans notre joyeuse bande d'enfants vagabonds (Blade et le Dragon) pour ne citer qu'eux, m'étaient bien supérieurs. Te souviens tu de l'endroit où nous avions élu domicile? Une magnifique cabane, une des plus hautes de la ville, qui surplombait le lac. Ce n'était pas le grand luxe mais pour nous, un vrai palace! Eh bien, c'est sans doute ici que commence véritablement l'intrigue. Cet endroit de par sa localisation était stratégique. Les Mages, tout comme les gens dont je t'ai parlé, se disputaient l'endroit. Quelle honte pour eux d'être tenus en échec par une poignée de gamins à peine formés à la magie! Kitai était une contrée en paix et il n'existait pas d'armée à proprement parler. C'était plutôt des mercenaires qui vendaient cher leur engagement auprès de la citée. Toujours est il qui la prime coquette qu'ils recevaient chaque mois assurait une fidélité indéfectible envers nos dirigeant. Certains d'entre eux prenaient réellement leur travail à cœur pour que l'harmonie reste maîtresse. Ils livraient bataille dans l'ombre. Leurs actions envers les fauteurs de troubles qui avaient pris pour nom 'Légions du Chaos' étaient discrètes mais efficaces. Peu de gens se doutaient de ce qui se passait réellement. Après tout, les seules traces d'affrontement étaient les passerelles endommagées où détruites. Qui s'en souciait? L'important c'était que tout rentrait dans l'ordre après...
Notre repaire était convoité par les Légions, les mercenaires à la solde des puissants de la ville et leurs alliés, les Mages.
Nous étions nerveux ce jour là. Dispersés dans la cité, nous cherchions des renseignements pour trouver un endroit plus sûr. Le soir venu, à notre retour sur les lieux de notre cabane, nous avons été témoins d'une bataille rangée dans les arbres. Peu à peu, les hostilités se sont calmées et chaque camps s'est retiré à couvert pour compter se morts et porter secours aux blessés. Un des mercenaires avait laissé tomber un parchemin contenant ce qui suit. J'ai retranscrit mot pour mot ce billet qui m'a glacé les sangs.







Snake: Nom
inconnu, âgé probablement d'une douzaine d'années. Spécialisé
dans l'infiltration. A été déshérite par ses parents suite à
une violente dispute au sujet de son intégration dans les rangs
des mages. Ne possède aucuns pouvoir magiques.





La Louve:
Nom inconnu. 14 ans. Rapide et pourvue d'une endurance hors du
commun. Aucune famille connue. Signe particulier: ailes d'ange et
facultés de guérisons très rapide.





Blade: Nom
inconnu. Parents décédés. Se bat uniquement avec des armes
blanches et ne possède aucuns pouvoirs magiques. Instable et
probablement dangereux. Elfe de sang pur.






Le Dragon:
Elément perturbateur. Peut comme son nom l'indique invoquer un
dragon. Aime à détruire les choses et les êtres.






Yhae: Ange
au sang mêlé. Se sert de son arc à la perfection et possède de
surprenantes facultés d'invocation.





Luciole:
Elfe croisée ange. Imprévisible. Possède un certain potentiel
magique mais s'en sert très mal.






Avec tout
le respect que je vous dois, ces six enfants sont dangereux. Ils
ne sont ni du coté de nos ennemis, ni du notre. Nous n'avons pas
plus d'informations à leur sujet mais je suggère que nous les
éliminions discrètement si ils refusent de se joindre à nous.
Quatre d'entre eux sont des Inferieurs et ne méritent rien de
mieux qu'une mort rapide et miséricordieuse. Je mets mon escadron
à votre entière disposition pour effectuer cette mission, si,
par hasard, vous donnez des ordres les concernant.





X.

Tu comprends? Ils voulaient nous enrôler, nous asservir où nous tuer. J'avais été désignée comme dépositaire de la mémoire de notre petite compagnie et je tiens à achever ma mission, afin de commencer comme il ce doit celle qui m'a été attribuée. Tenter de te rappeler les souvenirs que ces chiens vous ont effacés. Je ne sais pas si mon message te parviendra jamais, mais je dois essayer. Pour vous. Pour moi. Pour pouvoir continuer et espérer un jour revenir à vous.

Ayant lù et relu ce message, nous avons compris qu'il fallait partir au plus vite et se cacher. Trouver des gens susceptibles de nous aider. Notre beau principe à ce jour là été violé de la plus abjecte manière. Nous avons pris la décision d'entrer aux cotés des mercenaires.

Bien évidement, notre formation magique ne suffisait pas à garantir notre réussite. Ils tenaient à nous enseigner un minimum l'usage de l'épée. Toi, tu avais ton arc et j'arrivais à faire apparaitre quelques poignards. Pas à m'en servir correctement. Les mois qui ont suivi peuvent se résumer en un entrainement intensif mais salutaire à la suite duquel la Compagnie des Oiseaux (comme nous nous plaisions à nous nommer) à été assimilée à l'armée irrégulière de Kitai.

En temps de guerre, les actes seuls comptaient ainsi que la réussite. Si pour ça il fallait envoyer des adolescents à la boucherie, c'était pour ainsi dire, pas vraiment un problème. Même le plus beau des mondes avait sa face sombre, ses secrets qui devaient rester enfouis à tout jamais...

Des jours sombres. Je ne me souviens que de cela. Le goût du sang, son odeur, sa couleur, celui de mes ennemis. J'avais juré de protéger et d'aider les gens et je me retrouvais à en massacrer à la volée. Moi qui avais pour seul rêve une vie de liberté, de soleil, de joie et de rire, n'étais pas vraiment à ma place. Tant pis. Au moins, ils assuraient notre protection. A leur manière, mais ils nous protégeaient. J'ai honte à me souvenir de tout cela. Ces gens étaient nos ennemis, je le sais. J'obéissais aux ordres. Comme vous autres d'ailleurs. Pardonnes cette pique mais je ne dois pas être la seule à porter la mémoire de ces vies ôtées. Vous êtes autant que moi responsables et tous nous devons à présent payer nos erreurs passées.

T'en souviens il? Tu m'avais demandé quel âge j'avais. Je t'avais répondu 'Autant qu'il y a d'étoiles dans le ciel nocturne...' Comme deux idiotes que nous étions, nous avions passé les heures de notre tour de garde à toutes les compter. On s'était finalement endormies.

Quel savon! Quelle engueulade monumentale! Notre chef de section n'était pas très content. Pas content du tout en faite. Mais il avait autant besoin de nous que nous avions besoin de lui. Il ne pouvait pas nous virer. Et ça, ce cher chef le savait aussi bien que nous. Et les jours continuaient de passer. Assez semblables les uns des autres. Blade m'avait promis de m'apprendre à tenir correctement une épée. Ma formation n'est toujours pas terminée et pour ça, il faut que je puisse revenir. J'ai peu d'espoir à ce sujet mais peut être que si j'arrive à faire régner le paix dans les mondes, si mon rêve se réalise, alors ce jour là, enfin, je retournerais auprès de vous. A ma vraie place. Au sein de la Compagnie. Toujours est il que je sais à peut près me servir d'une lame sans me couper ni me blesser plus que ma cible. Il y a un très net progrès. Je continue d'apprendre seule, mais ce n'est pas la même chose. Et puis je suis toujours aussi maladroite. Bref! Revenons à notre histoire.

Je t'ai parlé des mondes tout à l'heure, oublie ça bien vite. Saches tout de même que de tout temps, des légendes ont couru. Certaines disaient qu'il existait d'autres univers parallèles au notre. C'est stupide n'es ce pas? Moi même je n'en suis pas sûre mais ce sont des hypothèses. Farfelues et sans doute idiotes. Voilà, je te le dis, je pense que je suis dans une de ces dimensions parallèles. Voici une thèse qui pourrait expliquer que j'ai atterrit ici.

Une journée comme une autre...

Je courrais à perdre haleine dans les couloirs de la base. Le chef m'avait fait appelé et j'avais le pressentiment qu'il fallait que j'active le mouvement. Lui y croyait à l'existence de ces autres dimensions. Dur comme fer même...Il pensait que des envahisseurs pouvaient venir de ces mondes. Il leur avait donné un nom vraiment rigolo et je ne sais toujours pas ce que ça veut dire 'Aliens'. Notre cher boss pensait aussi que s'ils arrivaient à pénétrer à Kitai, ils s'allieraient aux Légions du Chaos pour prendre le contrôle de la cité. Tout ça, il me l'a expliqué clairement. Il voulait que je vous prévienne. Que je vous le dise. Si nous étions tous venus, d'autres auraient raisonnablement pu penser qu'il nous faisait plus confiance à nous qu'a certains de ces plus anciens officiers. Ça serait très très très mal passé. Si nous étions tous venus on n'aurait pas été séparés. Si on était tous venus, peut être qu'on aurait pu éviter ce qui est arrivé. Peut être que la base n'aurait pas été détruite. Peut être enfin...peut être...

Maintenant, c'est sans doute la partie que tu ne connais pas. J'étais en route pour vous mettre au courant de ce qu'il venait de m'apprendre. Je ne sais même plus ce que c'était car ma mémoire revient difficilement. Tout ce dont je me souviens c'est qu'une explosion monumentale a fait trembler les murs de la base et tout est devenu noir autour de moi. J'ai senti une violente douleur dans mon dos et je crois que j'ai perdu connaissance. J'ai toujours la cicatrice. C'est d'ailleurs ce jour là qu'une de mes ailes est devenue noire. J'ignore comment c'est arrivé et c'est anecdotique.

Quand enfin, j'ai émergé des limbes, la première chose que j'ai vue, c'était vos visages inquiets penchés sur moi. Techniquement, je n'avais rien de cassé malgré les quelques vertiges qui me secouaient quelques fois. Vous m'avez raconté qu'on avait été capturés mais que vous ignoriez par qui. En gros, on était dans une sorte de cage aux barreaux recourbés. Comme une sphère. En passant le bras entre l'un d'eux, je me sentais un peu étrange. A la troisième tentative, j'ai enfin compris ce qui m'arrivait. Ce n'était pas un simple prison. Les barrières absorbaient mon énergie magique! Quel sorte de tordu avait mis ça au point?

On n'aurait eu aucune difficultés à faire sauter les barreaux aidés de nos pouvoirs mais que serait il arrivé si l'un de nous s'était risqué à franchir la barrière? Je me souviens, il y en a une toute pareille autour du lycée, mais je ne sais pas quels sont ses effets. Je pense qu'il ne vaut mieux pas s'en approcher de trop près...

Malheureusement, au avait pas autant de discernement que j'en ai maintenant. Une fois les barreaux détruits, je me suis risquée la première dehors. Tu as voulu te précipiter à ma suite. Les autres nous ont bientôt emboité le pas. Le paysage autour était dévasté. Seules quelques tentes montées à la hâte occupaient les environs. Une sensation plus bizarre que la première m'avait envahi. Comme si ma tête se vidait. C'est idiot, je sais, mais c'est ce que je ressentais ce jour là, à cette heure précise. Je n'étais pas loin de la vérité en faite...Mes souvenirs s'autodétruisaient uns à uns. Comme des dominos, ils tombaient dans l'oubli pour se retrouver dans quelques recoins obscurs de mon âme, enfermés à double tour. Je les sens qui reviennent un peu plus nombreux chaque jours mais n'ai pas encore retrouvé l'intégrité de mon 'moi' d'avant.

Par contre, je n'oublierais jamais qui j'ai rencontré ce soir là. Ni le tournant qu'a pris mon existence...

Nous avons erré quelques temps dans le campement de fortune, titubant de plus en plus. Vous avez fini par vous effondrer à l'abri des arbres. Moi, je suis restée éveillée encore plusieurs minutes avant de tomber à genoux, le front martelé par la migraine. Ma volonté affrontait d'elle même le sort d'amnésie mais causait des dommages irréversibles à mon organisme. Étant dépositaire des souvenirs, j'avais hérité de tous les vôtres qui étaient scellés étroitement aux miens. Je les défendais eux aussi farouchement de tout mon être. Vous aviez confiance en moi, j'ai échoué. Je veux tenter de réparer mon erreur en vous rappelant nos quelques années de vie avant. Quand j'ai réouvert les yeux vous n'étiez plus là.

Je voulais avant tout trouver un endroit sûr, haut perché de préférence, hors d'atteinte de nos ravisseurs. Une fois que j'ai trouvé un arbre qui me ne m'avait pas l'air trop exposé, ni trop bancal -j'aurais eu l'air fin à tomber comme une pierre pendant mon sommeil- j'y suis monté et ai réussi à me caler entre deux branches pour dormir un peu. C'est ce jour que tout a basculé. Cette nuit plutôt. Le soir tombait lentement mais surement -BOOM 'SBAFF' ← intervention débile de l'auteure- et je me tournais vers l'horizon, certaine que mon avenir s'y trouvait, quelque part dans les nuage...

Quand j'ai vu Pearl pour la première fois, c'était de mon point de vue, un simple hasard. Je m'étais décidée une fois la nuit profonde installée, à descendre pour me dégourdir les jambes. J'avais l'habitude d'évoluer dans les arbres mais là, c'était...différent. Je sentais quelque chose quelque part dans mon cœur, qui me hurlait de me diriger vers le centre de la clairière. Elle était là, visible par le seul caprice d'un rayon de lune. Je me suis avancée, timidement en trébuchant quelque peu, intimidée, mes ailes repliées agitées par le vent qui soufflait.

-Tu dois me suivre. Ton monde est au bord du chaos et...

-Si vous pensez que je ne l'ai pas remarqué...

-Ne cherches pas à faire de l'humour, ce n'est ni le lieu, ni le moment. Maintenant, ne m'interromps plus, je te prie.

-Pardon. Mais je ne vois pas trop ce que je peux y faire, pas seule en tout cas il faut que je les retrouve.

-Je peux peut être t'aider. Tes amis...oui, je sais qui ils sont, ne pose pas de question... Ils sont en sécurité mais ils sont subit de plein fouet l'effet de la barrière que vous avez franchie pour vous libérer. Ils ne savent plus rien d'avant et tu vas devoir te faire à cette idée. Je ne peux rien te proposer pour eux pas pour le moment du moins. En revanche, ce monde...un des mondes dans la multitude des mondes, ce monde, je peux essayer de t'aider y rétablit un semblant d'harmonie.

Elle m'expliqua par le suite le rôle des gardiens. Je ne peux t'en dire plus sur ce point, juste que j'ai accepté sans hésiter et que ma mémoire à moi est revenue par petits fragments, jours après jours. Je revoyais des passages de notre vie qui se brisaient et se recollaient. Ce n'était pas très agréable mais je ne m'en plaignais pas. Je n'avais pas à me plaindre. Je suis donc ici, dans ce monde entre les mondes à espérer chaque jour que vous allez bien, que vous êtes toujours en vie et qu'un jours, nous pourrons être réunis. Vous me manquez. Je suis partie, mais je te le promet, j'essayerais de revenir, un jour peut être...Ce job' me plait mais pas tant que mon ancien monde -notre ancien monde-. Je l'ai accompagnée sans poser de questions, dans l'espoir de vous aider et celui bien plus prétentieux, de protéger cet endroit que j'aimais tant. Je n'en sais pas plus sur elle à ce jour. Je dois te laisser. Je me répète mais je ne pense pas que ma lettre vous parvienne jamais. Voilà pourquoi je suis partie, pourquoi je vous ai laissés sans donner signe de vie. Je n'avais en quelque sorte, pas le choix. J'ai tenté de retranscrire les paroles le plus fidèlement possible, mais avec le temps, les souvenirs s'effacent. Certains perdus pour toujours, d'autres qui reviennent. C'est drôle tu ne trouves pas? Je ne suis même plus sûre de ce que je dis...

...Au revoir Yhae. adieu peut être même...
Hotaru.

Autres: «S'excuser est un signe de faiblesse, ne pas le faire est un signe de connerie. Je préfère les gens qui s 'avouent faible que les cons finis...» Il lui arrive de sortir des phrases comme ça, sans aucun rapport avec le contexte de la discutions en cours, livrant ses pensées de manière erratique et imprévisible. A vous de recoller les morceaux et démerdez vous pour savoir où ils vont et dans quel sens!

Vous derrière votre écran:

Prénom, surnom: Lulu. Me croirez vous?
Âge: 15 ans troublante coïncidence
Niveau RP? (depuis combien de temps faites vous des posts de combien de ligne environ): Je dirais 3 ans/3 ans et demi, sans aucune certitude. Disons entre 15 et 20 lignes parfois plus. Mais ça varie vraiment suivant mon humeur et mon inspiration. Rarement en dessous de 10 lignes.
Que pensez vous du forum?: Poton tout plein et le thème (la ban') y'a mon Deidei adorééééééééééé *.* -SBAFF- (faites pas attention, c'est rvaiment mon perso favori donc je pète un peu les plombs) Hum...*reprend son sérieux*. Sinon le contexte est toujours aussi accrocheur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinu

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 06/12/2009

Passe
Apprenti Gardien(ne) ou Gardien(ne) à 100% ?: oui
Pouvoirs :: fait apparaitre 2 armes a feu, il contrôle la glace et le sable et le vent
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hotaru, le calme AVEC la tmpête!   Sam 19 Déc - 13:50

BIENVENUE LULU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotaru.S

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 24
Localisation : Perchée sur un toit.

Passe
Apprenti Gardien(ne) ou Gardien(ne) à 100% ?: Apprenti Gardienne!
Pouvoirs :: Elementaliste-Fait apparaitre des armes blanches et peut les lancer dans toutes les directions-lit les émotions des gens qui l'entourent.
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hotaru, le calme AVEC la tmpête!   Sam 19 Déc - 13:54

Merci Lili! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice O.

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'herbe en train de manger des bonbons \o/ .

Passe
Apprenti Gardien(ne) ou Gardien(ne) à 100% ?: Gardienne tout court .
Pouvoirs :: Maîtrise de l'eau - Saut à plus de 15 mètres de hauteur - Peut donner vie à son "porte-bonheur" - Peut courir aussi vite qu'elle veut.
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hotaru, le calme AVEC la tmpête!   Sam 19 Déc - 14:08

Wèle quaume /o/ . Vilaine méchante Lulu t'as pas mis le code de validation ! O:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl
♥ Alice, Poupée aussi froide que la Pocelaine ! ♫
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 23

Passe
Apprenti Gardien(ne) ou Gardien(ne) à 100% ?: Jsuis le Passeur spèce de crétin !
Pouvoirs ::
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Hotaru, le calme AVEC la tmpête!   Sam 19 Déc - 14:09

Merci pour le contexte. Et la ban', comme je te l'est déjà dit c'était une spéciale dédicace pour toi ! x)

Sinon, bienvenue et validée !


[ps : on s'en fout du code pour elle ! xD]

_________________


♥️ Passeur

Pearl alias Alice, Poupée aussi Froide que la Porcelaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xyorion.forumactif.com
Hotaru.S

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 24
Localisation : Perchée sur un toit.

Passe
Apprenti Gardien(ne) ou Gardien(ne) à 100% ?: Apprenti Gardienne!
Pouvoirs :: Elementaliste-Fait apparaitre des armes blanches et peut les lancer dans toutes les directions-lit les émotions des gens qui l'entourent.
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hotaru, le calme AVEC la tmpête!   Sam 19 Déc - 14:15

Désolée pour le code --': 'edit by Pearl, nan mais serieux ça va pas de mettre le code à la vue de tous là ?!!! xD' si vous y tenez x)
Sinon merci! au plaisir de poster avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hotaru, le calme AVEC la tmpête!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hotaru, le calme AVEC la tmpête!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherche] Melo Calme avec Garde Amie
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xyorion :: Au commencement ! :: Carte de Gardiens-
Sauter vers: